veterinaire saint tropez clinique des plages
veterinaire saint tropez clinique des plages
Clinique Vétérinaire des Plages de Saint-Tropez
Clinique Vétérinaire des Plages de Saint-Tropez

Vacciner votre chat

Que votre chat sorte ou pas, la vaccination est indispensable pour le protéger contre des maladies graves, invalidantes et potentiellement mortelles.

 

 

 

Tout chat devrait être vacciné contre le typhus (panleucopénie infectieuse), ainsi que contre l'herpés virus et le calicivirus, responsables du coryza, de maladies oculaires et d'inflammations buccales.

 

Une vaccination contre la leucose féline (FeLV) peut être utile lorsque le chat sort et peut se battre avec d'autres chats libres.

 

Les chats vivant dans des groupes importants (élevages, refuges,...) peuvent bénéficier également d'une vaccination contre la Chlamydiose, bactérie responsable d'inflammations oculaires.

 

 

Contre quelles maladies pouvez-vous et devez-vous vacciner votre chat ?

Les vaccins les plus communément disponibles protègent votre chat contre les maladies suivantes :

  • Le typhus du chat (maladie encore appelée panleucopénie féline, entérite infectieuse féline, parvovirose féline)
  • Le coryza du chat (rhinotrachéite infectieuse féline) qui peut être dû à une infection par l’herpès virus du chat, le calicivirus du chat et/ou la Chlamydiose du chat
  • La leucose féline
  • La rage

D’autres vaccins existent dans certains pays mais leur efficacité doit encore être évaluée.

 

Le choix de la combinaison de vaccins à administrer à votre compagnon dépend de son mode de vie, et pour la rage, des réglementations applicables en Europe. On distingue donc des vaccins indispensables qu’il est recommandé d’administrer à tous les chats, y compris ceux qui vivent en appartement et ne sont pas en contact direct avec d’autres chats, et des vaccins non essentiels qui vous seront proposés selon le mode de vie de votre compagnon.

Les vaccins indispensables pour tous les chats

La vaccination contre ces virus est indipsensable chez tous les chats, même ceux vivant exclusivement en appartement.

 

 

 

 

 

Le typhus du chat :

 

 

 

 

 

Le virus du typhus du chat encore appelé panleucopénie féline est un parvovirus qui peut provoquer une mort rapide en une journée sans autres symptomes qu'un abattement brutal ou le plus souvent une diarrhée hémorragique grave et souvent mortelle. Les infections par ce virus sont courantes et une forte proportion des chats non vaccinés en décèdent.

 

Le virus est fortement contagieux et peut survivre sur le sol pendant de longues périodes et être apporté à votre compagnon par vos chaussures.

 

La vaccination est le seul moyen efficace de protéger votre compagnon et doit être réalisée systématiquement et entretenue régulièrement par des rappels pendant toute la vie du chat.

 

 

 

 

 

 

Le coryza du chat

 

 

 

 

 

Les infections de l’appareil respiratoire supérieur du chat encore appelé coryza du chat sont principalement causées par deux virus qui sont l’Herpes virus et le Calicivirus du chat.


Les chats infectés par ces virus souffrent d’éternuements, d’écoulement et encombrement nasal (le rhume du chat), de conjonctivites et d’écoulements oculaires, et/ou d’ulcères dans la bouche.  La maladie peut être légère à extrêmement grave et peut se compliquer de surinfections bactériennes et de pneumonies. Les chats restent infectés toute leur vie par ces virus et souffrent de maladies respiratoires, oculaires ou buccales chroniques très invalidantes.


Ces virus se rencontrent dans toutes les communautés de chats « sauvages » qui se les transmettent par les éternuements ou la salive. Ils peuvent aussi rester vivants sur le sol et pénétrer dans votre appartement par vos chaussures ou vos vêtements.


La vaccination ne protège pas toujours contre l’infection mais limite le développement des virus et la gravité de la maladie si elle se développe. Elle doit être réalisée systématiquement et entretenue régulièrement par des rappels pendant toute la vie du chat.

 


La vaccination contre la leucose féline est recommandée pour les chats qui « sortent »

La vaccination des chats contre cette maladie n’est utile que s’ils sont susceptibles d’être en contact direct avec des chats sauvages, soit parce qu’ils ont accès à votre jardin ou à la rue, soit parce qu’ils vivent avec des chats passant une partie de leur vie à l’extérieur.

 

 

 

 

 

 

La leucose féline

 

 

 

 

 

Les chats infectés développent des maladies chroniques dont des anémies, des lymphomes (cancers des ganglions lymphatiques), et diverses pathologies liées à leur état immunosupprimé. Ils meurent précocement des suites de cette infection.

 

Le virus se transmet d’un chat à l’autre au cours des combats, par léchage, lorsque les chats partagent un bol de nourriture ou de boisson, et par les litières. Les chatons peuvent également être infectés par leur mère avant leur naissance.

 

Il est recommandé de vacciner les chats qui ont accès à l’extérieur où ils peuvent être facilement en contact avec des chats porteurs du virus.

 

Nous recommandons vivement de vacciner les chats vivant dans le golfe de Saint-Tropez contre cette maladie. 

 

 

La vaccination contre la chlamydiose féline est recommandée pour les chats qui vivent en groupe (élevages, refuges, groupes importants)

 

 

 

 

La Chlamydiose du chat

 

 

 

 

 

Cette maladie est causée par une bactérie, Chlamydiophila felis, qui provoque des conjonctivites aigues avec écoulements oculaires purulents.


Cette bactérie se rencontre surtout dans les maisons accueillant de nombreux chats. L’infection oculaire peut être contrôlée par des traitements antibiotiques. La vaccination aide à contrôler la propagation des infections dans les chateries.

 


La vaccination contre la rage n'est obligatoire que lorsque les chats traversent les frontières en Europe ou se rendent dans des pays où cette maladie sévit (Afrique du Nord)

 

 

 

 

La rage

 

 

 

 

 

Les chats infectés développent une maladie mortelle et peuvent infecter les humains. Il est donc recommandé de vacciner tous les chats dans les pays où la rage existe. La France est indemne de rage (les rares cas qui s’y déclarent sont importés par des chiens ou chats ramenés d’Afrique), mais la législation Européenne exige que tout chat voyageant à travers l’Europe soit identifié par transpondeur et à jour de ses vaccinations anti-rabique.

 


Quand vacciner votre chat ?

Le Conseil Européen sur les maladies infectieuses félines (ABCD) a récemment publié une mise à jour de ses recommandations pour la prévention et les soins des maladies infectieuses félines (Journal of Feline Medicine and Surgery, Vol 15, pages 530-554, juillet 2013).

 

En 2015, l'association mondiale des vétérinaires pour animaux de compagnie (WSAVA) a actualisé ses lignes directrices pour la vaccination des chiens et des chats.

 

Nos recommandations tiennent compte de ces avis d'experts et des maladies observées dans le golfe de Saint Tropez.

Primovaccination :

 

Tous les chatons doivent recevoir les vaccins indispensables. L’âge de la première injection et le nombre et la fréquence des injections peut varier, en particulier pour les chats vivant en milieu infecté, ou pour les chatons orphelins, mais en règle générale :

  • La première injection est effectuée entre 8 et 10 semaines
  • Une seconde injection a lieu lorsque le chaton a au moins 14 semaines
  • Une dernière injection de "primovaccination" est effectuée lorsque le chat a entre 6 mois et un an.

Pour les chats de plus de 6 mois, une seule injection est suffisante pour la primovaccination.

 

Rappels:

 

La fréquence des rappels dépend du mode de vie du chat (s'il reste à l'intérieur de la maison, ou peut sortir et être en contact avec d'autres chats).

Pour les chats vivant en intérieur, un rappel tous les 3 ans est suffisant.

Pour les chats qui peuvent sortir, un rappel annuel est conseillé contre les virus du coryza, et tous les 3 ans contre le virus du typhus et celui de la leucose féline.

 

Est-ce qu’une vaccination peut rendre mon chat malade?

L’innocuité des vaccins est testée avant que les agences réglementaires n’autorisent leur mise à disposition des vétérinaires pour protéger les chats.

 

Néanmoins, un vaccin est destiné à stimuler une réponse immunitaire chez l’animal vacciné et des effets secondaires légers peuvent être associés avec cette stimulation.

Les effets sont le plus souvent limités à une fatigue, une baisse d’appétit ou une douleur légère au site d’injection qui ne durent que quelques jours. Exceptionnellement, on peut observer des vomissements, des diarrhées, de la fièvre ou des gonflements au site d’injection.


Exceptionnellement (1 cas pour 20 000 vaccins administrés), une tumeur (fibrosarcome) peut se développer au site d’injection. Bien que ce soit très rare, tout gonflement suspect au site d’injection, toute induration, toute « boule » doit être montrée très rapidement.

Vaccin et vaccination: qu'est-ce ?

La vaccination consiste à administrer un vaccin contenant des organismes vivants modifiés (donc incapables de provoquer la maladie), des organismes tués ou encore des parties de ces organismes incorporés dans un virus sans danger pour le chat (vaccins recombinants). Elle va provoquer une réaction de défense du système immunitaire du chat à qui il est administré.

C’est cette réaction qui protégera le chat contre l’infection par les organismes sauvages capables de provoquer une maladie ou limitera celle-ci. Le chat n’est donc protégé que deux semaines environs après la première administration d’un vaccin et des rappels réguliers sont nécessaires pour entretenir la mémoire du système immunitaire de votre compagnon et lui assurer une protection permanente pendant toute sa vie.


Tous les vaccins disponibles en Europe ont fait l’objet d’études approfondies afin d’évaluer leur efficacité et leur sécurité avant que les agences réglementaires n’autorise leur mise à disposition des vétérinaires. Lorsqu’ils sont administrés conformément aux recommandations, leur usage est sans danger et ils apportent aux chats une protection essentielle contre de nombreuses maladies. Le choix du type de vaccin dépend de l’âge et de l’état de santé de votre compagnon. Votre vétérinaire à la Clinique Vétérinaire des Plages choisira le vaccin adapté à votre compagnon.

English spoken

Coordonnées

Clinique Vétérinaire des Plages

138, route des plages

83990 Saint Tropez

 

Accès / How to go to

 

coordonnées GPS: 43°15'16"N / 6°38'18"E

 

Téléphone:

04 94 97 72 42  

0033 494 977 242

 

Email:

scp-tdm@sfr.fr

Heures de consultation

Du lundi au vendredi:

- Sur rendez-vous le matin de 8h30 à 12h00

- Sans rendez-vous l'après-midi de 15h00 à 19h00

Le Samedi:

- Sans rendez-vous de 9h00 à 12h00 et de 15h00 à 17h00

 

From monday to Friday:

On appointment from 8:30AM to 12:00AM

- without appointment from 3:00PM to 07:00PM

On Saturday:

- Without appointment from 9:00 to 12:00AM and from 3:00PM to 05:00PM

La boutique de la clinique vétérinaire des plages de saint-tropez La boutique en ligne
Dossier médical de votre chien ou chat Accès sécurisé au dossier médical de votre compagnon

Pour accéder au dossier médical de votre compagnon:

-cliquez sur l'image ci-dessus ou sur le lien vers la page d'accueil du site web sécurisé de la clinique vétérinaire des plages de saint-tropez

- cliquez sur l'onglet "se connecter"

- identifiez vous avec vos codes personnels que vous avez reçus lors de votre visite à la clinique vétérinaire des plages de saint-tropez

- vous avez alors accès aux dossiers médicaux de votre compagnon dans "mon espace véto"

Version imprimable Version imprimable | Plan du site
© Clinique Veterinaire des Plages